Haïti

220e anniversaire de la bataille de Vertières : Jean-Charles Moise prépare une mobilisation en grande pompe

Publier le : 11 Octobre 2023 à 17:11

Le leader de la plateforme “Pitit Dessalines”, Jean-Charles Moise, récemment rentré au pays après une mission en Russie, a délivré un message fort au peuple haïtien, annonçant que sa prochaine initiative, est prévue pour le 18 novembre 2023.

Une mobilisation nationale sera lancé pour exhorter l’actuel Premier ministre, Ariel Henry, à se retirer à la tête de l’Exécutif. Moise affirme que sa gouvernance a laissé le pays en proie à une série de crises.

Jean-Charles Moise critique ouvertement le Dr Ariel Henry pour son apparente inertie face à la crise sociopolitique qui continue de secouer Haïti. Selon lui, les problèmes tels que l’insécurité, la corruption, l’inflation, la dévaluation de la monnaie nationale, le Gourde, et d’autres indicateurs macroéconomiques inquiétants sont le résultat du leadership politique actuel. Il attribue une grande part de responsabilité à la bourgeoisie et aux diplomates internationaux sous la direction du Premier ministre.

M. Moise va même jusqu’à suggérer que l’insécurité en Haïti pourrait être une stratégie élaborée par l’entourage d’Ariel Henry pour se maintenir au pouvoir. Il condamne également la résolution 2699 du Conseil de sécurité de l’ONU qui a autorisé le déploiement d’une force multinationale de sécurité en Haïti. M. Moise propose des alternatives, privilégiant des pays comme la Russie, le Salvador, la Colombie et le Brésil pour mener une mission militaire dans le pays, tout en excluant le Kenya, qu’il qualifie d’ambitieux.

En ce qui concerne sa visite en Russie, Jean-Charles Moise est plein d’espoir, soulignant la volonté du président russe Vladimir Poutine d’écouter les préoccupations du peuple haïtien. Il entrevoit une possible alliance entre la Russie et Haïti, qui pourrait ouvrir des perspectives prometteuses pour la nation caribéenne. La situation en Haïti reste complexe et instable, mais les propos de M. Moise témoignent d’une tentative de mobilisation nationale pour surmonter la crise politique qui pèse sur le pays.

Areanews Media

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button