Haïti-RD

Baisse des prix des œufs en République après la fermeture de la frontière de Dajabón

Publier le: 14 septembre 2023 à 14:41

L’industrie des œufs dans la région dominicaine est fortement impactée suite à la récente décision du gouvernement dominicain de fermer la frontière de Dajabón, entraînant une chute spectaculaire des prix. Selon le journal Diario Libre, cette situation a contraint les producteurs d’œufs à réduire leur prix, car ils ont perdu leur principal débouché en Haïti.

Haïti était un marché lucratif pour les œufs dominicains, mais la fermeture de la frontière a mis fin à cette source essentielle de revenus.
Cette décision gouvernementale a créé une situation difficile pour les producteurs d’œufs de la République dominicaine, en particulier dans la région de Dajabón, qui dépendaient traditionnellement de la frontière avec Haïti pour l’exportation de leurs produits.

Les producteurs d’œufs de la République voisine se sont retrouvés dans une situation délicate, confrontés à une concurrence intense sur le marché intérieur. Pour maintenir leur rentabilité, ils ont été contraints de réduire le prix de leurs œufs, ce qui a immédiatement profité aux consommateurs locaux. Le prix des œufs a chuté de manière significative, offrant une aubaine aux ménages dominicains.

Cependant, cette baisse des prix a également eu un impact négatif sur les producteurs locaux, qui luttent pour maintenir leur rentabilité face à la concurrence des œufs importés d’Haïti. Certains d’entre eux ont exprimé leur inquiétude quant à la viabilité à long terme de leur entreprise dans ce contexte de marché instable.

Le gouvernement dominicain, quant à lui, a pris la décision de fermer la frontière de Dajabón dans le cadre de ses efforts pour contrôler les mouvements transfrontaliers et renforcer la sécurité aux frontières. Cependant, cette mesure a eu des répercussions inattendues sur l’industrie des œufs, mettant en évidence la complexité des décisions politiques et leur impact sur l’économie locale.

Areanews Media

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button