Crise en Haïti

Des anciens Premiers ministres appellent à l’unité nationale et la reconstruction d’Haïti

Publier le : 11 août 2023 à 09:15

Plusieurs anciens Premiers ministres haitiens se sont unis sous la bannière du Forum des Anciens Premiers Ministres pour lancer un appel pressant à l’unité nationale dans le contexte d’une détérioration socio-économique et politique croissante.

Dans une déclaration conjointe, ces anciens leaders gouvernementaux ont exprimé leur profonde inquiétude face à la situation actuelle. Ils ont souligné que le pays fait face à une crise politique prolongée, une insécurité généralisée, une crise alimentaire dévastatrice, une division interne préjudiciable et une tendance à la stigmatisation. Face à cet ensemble de défis, ils estiment que le peuple haïtien est au bord de l’abîme et aspire désespérément à un regain citoyen.

Le Forum des Anciens Premiers Ministres a ainsi lancé un appel enflammé pour la réunification de tous les Haïtiens, tant sur le territoire qu’à l’étranger, afin de relever les défis et de construire un avenir meilleur pour leur pays. Ils ont conclu en rappelant que malgré les difficultés présentes, la grandeur d’Haïti peut être restaurée grâce à une action collective et un engagement patriotique sans faille.

Les anciens Premiers ministres ont reconnu que seul un élan patriotique solide peut relever les nombreux défis qui accablent la population au quotidien. Ils ont lancé un appel à l’unité nationale et ont exhorté à la mise de côté des désaccords internes. Ils ont rappelé que par le passé, Haïti a triomphé des épreuves grâce à l’unité de son peuple.

Parmi les défis urgents à relever, ces anciens chefs de gouvernement ont souligné les questions de sécurité, de justice et de précarité qui freinent le développement du pays. Ils ont préconisé la création d’un environnement favorable à l’investissement et à la création d’emplois, tout en préservant les opportunités existantes.

Dans un appel audacieux, les anciens Premiers ministres ont également proposé l’engagement dans un débat pour la mise en place d’un plan de développement économique robuste, basé sur la transparence, la responsabilité et l’innovation, dans un environnement de sécurité. Ils ont souligné que la stabilité politique est un prérequis incontournable pour la réussite de ce plan.

En parallèle, les anciens dirigeants ont fait part de leur consternation devant le manque d’avancées significatives dans l’enquête sur l’assassinat du président Jovenel Moïse. Ils ont regretté que la justice haïtienne n’ait pas progressé de manière adéquate et que les responsables intellectuels et opérationnels n’aient pas été traduits en justice. Ils ont appelé à une coopération internationale renforcée pour faire la lumière sur cette tragédie nationale.

Areanews Media

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button