Drame

Evgueni Prigojine, du groupe paramilitaire Wagner, tué dans un accident d’avion

Publier le : 23 août 2023 à 16:30

Un avion appartenant à Evgueni Prigojine aurait été abattu au-dessus du territoire russe, par la défense anti-aériennes locale. L’agence TASS rapporte que le patron du groupe Wagner se trouvait à bord.

Le sinistre événement a secoué la Russie aujourd’hui : un avion privé avec 10 personnes à bord s’est écrasé, ne laissant aucune chance de survie. Cependant, la tragédie a pris une tournure intrigante lorsque le nom d’Evgeniy Prigozhin, l’énigmatique chef du groupe paramilitaire Wagner, a été confirmé par les agences de presse russes comme figurant sur la liste des passagers.

Le vol, à destination de Saint-Pétersbourg depuis Moscou, a connu une fin tragique près du village de Kujenkino, dans la région de Tver, au nord-ouest de Moscou. Les premières informations fournies par le ministère russe des situations d’urgence ne laissent aucun espoir de survie aux 10 personnes à bord, dont 3 membres d’équipage.

La présence à bord d’Evgeniy Prigozhin soulève des questions sur son rôle et ses activités récentes. Le chef controversé du groupe paramilitaire Wagner a été au cœur d’une mutinerie en juin, orchestrant une rébellion contre l’état-major russe et le ministre de la défense Sergueï Choïgou. Cette rébellion a secoué le sud de la Russie avant de se calmer avec un accord pour envoyer Prigozhin en Biélorussie, tout en laissant la porte ouverte à ses combattants pour rejoindre l’armée russe ou retourner à la vie civile.

Les circonstances exactes de l’accident et son lien potentiel avec les activités antérieures de Prigozhin restent un mystère. Des vidéos postées sur des canaux Telegram liés à Wagner montrent des débris en feu dans un champ, ainsi que des images d’un avion en chute libre. Ces vidéos, bien que non confirmées par l’AFP, continuent de circuler et d’alimenter les spéculations.

Lundi soir, Prigozhin avait surpris le public en apparaissant dans une vidéo en Afrique, partageant son désir de rendre “la Russie encore plus grande sur tous les continents et l’Afrique encore plus libre”. Cette apparition a jeté le doute sur son implication et ses intentions actuelles dans la région.

Alors que les enquêteurs du ministère russe des situations d’urgence approfondissent leurs recherches sur les causes de l’accident, le mystère entourant la présence de Prigozhin à bord continue de s’épaissir, laissant la Russie et le monde en quête de réponses.

Un temps cantonné avec une partie de ses hommes au Bélarus, sous la surveillance d’Alexandre Loukashenko, Prigojine semblait de nouveau s’activer ces derniers jours pour le gouvernement russe, directement ou indirectement. Il avait, le 22 août, signalé sa présence en Afrique (en Centrafrique ou au Mali) par une vidéo, comme l’avait notamment rapporté Franceinfo.

Areanews Media

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button