Corruption

Fortune mondiale, Bernard Arnault visé dans une enquête pour soupçons de blanchiment

Publier le : 03 Octobre 2023 à 06:13

Le parquet de Paris a confirmé l’existence de l’enquête jeudi 28 septembre. Bernard Arnault est désormais sous le coup d’une enquête pour blanchiment d’argent, a annoncé le parquet de Paris vendredi 29 septembre.

Une investigation pour blanchiment d’argent qui date de l’année dernière a été élargie à l’homme d’affaires français Bernard Arnault, a-t-on appris jeudi 28 septembre 2023.

« Une enquête préliminaire est en cours depuis 2022, et […] le signalement TRACFIN (service de renseignement français chargé notamment des affaires de blanchiment, NDLR) attirant l’attention du parquet sur des opérations concernant M. Bernard Arnault et M.Sarkisov, susceptibles de caractériser des faits de blanchiment, a été joint à cette procédure », a communiqué le parquet de Paris vendredi.

L’histoire prend sa source dans une liste d’achats immobiliers dans une station de ski huppée des Alpes françaises. Les personnages : deux milliardaires, l’oligarque russe Nikolaï Sarkisov et Bernard Arnault (qui dispute à Elon Musk la place d’homme le plus riche du monde). L’affaire se passe dans la très chic commune de Courchevel, où aime venir skier Bernard Arnault, et où il a fait construire un hôtel de luxe, au pied des pistes.

Les enquêteurs français spécialisés dans les infractions financières s’intéressent à une série de transactions menées en 2018, dans le quartier où se trouve cet hôtel. En tout, sont concernées 17 transactions immobilières pour un montant d’environ 18 millions d’euros. Avec du côté des acquéreurs une série de sociétés écran, domiciliées en France, au Luxembourg ou encore à Chypre, et derrière lesquelles se trouve… l’oligarque russe Nikolaï Sarkisov. Le propriétaire de l’une des plus grosses sociétés d’assurance en Russie.

Deux millions d’euros de bénéfice tombés du ciel ?
Autant de biens immobiliers ensuite revendus à…. Bernard Arnault, le patron du gigantesque groupe de luxe LVMH. Sauf que, et c’est l’un des points qui a attiré l’attention des enquêteurs, le milliardaire français a payé deux fois pour l’achat de ces appartements et autres chalets. De quoi nourrir des soupçons de blanchiment d’argent. D’autant plus que Nikolaï Sarkisov, lui, a empoché deux millions d’euros dans cette affaire. Et ce, sans qu’on sache quelle en a été la contrepartie, soulignent les enquêteurs dans une note consultée par le journal français Le Monde.

Nikolaï Sarkisov est par ailleurs dans le collimateur de la justice française pour une autre affaire, de trafic d’influence présumé. Il avait loué les services de Nicolas Sarkozy, l’ancien président français, pour sa société d’assurance, pour la somme de trois millions d’euros en 2019.

Areanews Media

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button