Économie

Haïti en Avril 2024 : Comprendre et Agir Face à l’Inflation

Publié : le jeudi 4 juillet 2024 à 10h 14 am

En avril 2024, l’économie haïtienne est frappée de plein fouet par de fortes pressions inflationnistes, exacerbées par une série de facteurs internes et externes. Les risques naturels, tels que le début de la saison cyclonique, et les instabilités politiques et économiques contribuent à une détérioration marquée de l’environnement des affaires. Cette situation crée une atmosphère de tension sociale et économique, empêchant le pays d’améliorer les conditions de vie de ses citoyens.

Selon l’Institut Haïtien de Statistique et d’Informatique (IHSI), l’inflation en avril 2024 a atteint 4.7%, marquant une augmentation par rapport au mois de mars 2024. En rythme annuel, le taux d’inflation a atteint un inquiétant 27.3%, comparé à la même période de l’année précédente. Les produits alimentaires, en particulier, ont subi une augmentation mensuelle de 2.4% et annuelle de 38.5%. Les coûts du logement et des services connexes ont également grimpé, avec une hausse annuelle de 21.7%.

Les secteurs les plus touchés incluent les produits alimentaires, le logement, la santé et les communications. Par exemple, les prix des boissons alcoolisées et du tabac ont augmenté de 14.1%, tandis que les coûts de communication ont grimpé de 4%. Ces hausses reflètent les difficultés croissantes pour les Haïtiens de maintenir leur niveau de vie face à des prix en constante augmentation.

L’inflation varie également selon les régions. La Zone métropolitaine de Port-au-Prince a enregistré un taux d’inflation de 27%, légèrement inférieur à la moyenne nationale. En revanche, le département du Sud, affecté par des entraves au niveau de la route de Carrefour, a connu un taux d’inflation de 28.7%, supérieur à la moyenne nationale.

Les pressions inflationnistes en Haïti en avril 2024 résultent d’une combinaison complexe de facteurs. L’instabilité politique, les catastrophes naturelles et la mauvaise gestion économique contribuent tous à cette crise. Kesner Pharel, dans son émission hebdomadaire INVESTIR, explique que la gestion de cette situation nécessite des interventions économiques et politiques efficaces pour stabiliser les prix et améliorer les conditions de vie des citoyens.

Face à cette inflation galopante, il est crucial de considérer l’investissement comme une stratégie essentielle pour protéger son pouvoir d’achat et préserver la valeur de ses actifs. L’inflation érode la valeur de l’argent, rendant indispensables les investissements dans des actifs tels que l’immobilier, les actions ou les obligations. En investissant judicieusement, les individus peuvent non seulement se protéger contre l’inflation, mais aussi saisir des opportunités de croissance dans un contexte économique difficile. La diversification et la prudence dans le choix des investissements sont cruciales pour naviguer efficacement dans cette période de turbulences économiques.

En cette période de crise, il est de la responsabilité de tous, citoyens et gouvernants, de prendre des mesures pour atténuer les effets de l’inflation. Le nouveau gouvernement haïtien doit mettre en œuvre des politiques économiques solides pour stabiliser les prix et améliorer les conditions de vie. De leur côté, les citoyens doivent être conscients de l’importance de l’investissement et de la gestion prudente de leurs ressources.

En ce mois de juillet 2024, réfléchissons à l’héritage complexe de notre pays et engageons-nous à construire une nation où règnent justice sociale, paix et respect des droits humains. Que cette période de crise soit un rappel de l’importance de la liberté, de la démocratie et de l’unité nationale.

Source : Kesner Pharel, émission hebdomadaire INVESTIR et PROFIN

#InflationHaïti #Économie #JusticeSociale #Responsabilité #Investir #Résilience #Solidarité #AreanewsMédia

Me. Wadson ALIX

Rédacteuren chef

Areanews Média

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button