Éditorial

Haïti en crise : Qui prendra enfin la relève ?

Publié: le lundi 6 mai à 10h 29 am

Le temps passe, mais rien ne change en Haïti. Le pays est toujours en proie au désespoir, à la pauvreté et à l’insécurité. La situation est d’autant plus préoccupante que le Conseil Présidentiel de Transition (CPT) semble davantage servir les intérêts de quelques politiques corrompus que les besoins du peuple. Les citoyens vivent dans la crainte, sous la menace constante des gangs qui contrôlent les rues. Pendant ce temps, les services sociaux de base sont à l’arrêt, laissant la population dans une situation difficile.

Les acteurs politiques et économiques, ainsi que la communauté internationale, peinent à trouver une solution pour ramener la stabilité dans le pays. Malgré leurs efforts, la situation ne s’améliore pas et le peuple continue de souffrir.

Le 23 mai 2024, 200 policiers kényans devraient arriver en Haïti pour aider à stabiliser la situation. Des avions militaires transportent déjà des matériaux pour construire la base de la mission multinationale. Bien que ces mesures soient nécessaires, elles ne constituent qu’une solution temporaire.

La véritable question est de savoir comment la nouvelle génération d’Haïtiens peut prendre les choses en main. Les jeunes sont l’avenir du pays, et leur engagement est crucial pour construire un Haïti plus stable et prospère. Ils doivent s’investir dans la politique et la société civile pour apporter de nouvelles idées et un souffle d’espoir.

En fin de compte, c’est aux Haïtiens eux-mêmes de s’unir pour changer la situation de leur pays. La solidarité, la responsabilité et l’engagement sont nécessaires pour créer un avenir meilleur. Les acteurs politiques doivent également prendre conscience de leur devoir envers le peuple et travailler ensemble pour apporter la paix et la prospérité à Haïti.

Me. Wadson ALIX

Rédacteur en chef

Areanews Média

 

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button