Éditorial

Haïti : L’heure est venue de reprendre notre destin en main

Publié : le mardi 12 mars 2024 à 7h 23 am

La démission d’Ariel Henry le 11 mars 2024 aurait pu être un moment décisif pour Haïti, une opportunité de reconquérir notre souveraineté sans être sous l’emprise du “blanc”. Mais une fois de plus, nous avons manqué le coche.

Trop souvent, nos dirigeants politiques se prêtent au jeu du “blanc”, sacrifiant ainsi notre idéal patriotique et notre dignité sur l’autel des intérêts étrangers. Au lieu de se concentrer sur l’essentiel, ils s’engouffrent dans des rencontres entre amis pour se partager le gâteau, ignorant les véritables défis auxquels notre nation est confrontée, notamment la menace des gangs armés qui sèment la terreur dans nos rues.

Pendant ce temps, le peuple reste passif, se contentant des miettes offertes par un système politique corrompu au lieu de se mobiliser pour un changement véritable. Nous devons comprendre que c’est en nous impliquant activement dans la transformation de notre société que nous pourrons véritablement construire un avenir meilleur pour tous.

Quant à notre jeunesse, elle demeure trop souvent oisive et inconsciente face au vide institutionnel qui offre pourtant une opportunité de redressement social, politique et économique. Il est grand temps que cette jeunesse se réveille et prenne conscience de son pouvoir à façonner l’avenir de notre pays.

Ensemble, en refusant la complaisance et en défiant les forces qui cherchent à nous asservir, nous pouvons encore réécrire l’histoire de notre Haïti. Notre nation mérite mieux que ce que nous lui offrons actuellement. Le moment est venu de nous lever et de revendiquer notre souveraineté et notre dignité en tant que peuple qui forge son propre destin.

Me. Wadson ALIX

Rédacteur en chef

Areanews Média

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button