Éditorial

La jeunesse livrée aux caprices des bandits armés en Haïti

Publier : le mardi 7 novembre 2023 à 11h 01 am

Haïti, une nation riche en histoire, mais marquée par l’adversité, est confrontée à une crise alarmante. Les bandits armés exercent une emprise dévastatrice sur la jeunesse haïtienne, les plongeant dans un abîme de peur et d’insécurité. La vie de nos jeunes est livrée aux caprices de ces criminels, et il est temps d’agir de manière décisive pour rétablir la sécurité et la confiance dans leur avenir.

> Les jeunes filles humiliées dans leurs chairs exposées sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux, censés être des espaces d’expression et de partage, sont devenus un champ de bataille où les jeunes filles sont cruellement humiliées. Elles sont exposées à des commentaires haineux, à des menaces en ligne, et leurs corps sont sexualisés contre leur gré. Ces attaques portent atteinte à leur intégrité et laissent des cicatrices profondes, nuisant à leur développement et à leur estime de soi.

> Les jeunes garçons tués sans relâche

La violence armée frappe impitoyablement la jeunesse haïtienne, en particulier les jeunes garçons. Trop souvent, ils sont les victimes d’actes de violence ou de meurtres, laissant des familles en deuil et des communautés traumatisées. Chaque perte est une tragédie qui déchire le tissu de notre société.

> Tout ça cause une fuite massive des jeunes vers d’autres cieux

Face à cette violence et à l’absence de perspectives, de nombreux jeunes haïtiens sont poussés à quitter leur pays à la recherche d’une vie meilleure ailleurs. Cette fuite massive des jeunes, bien que compréhensible, prive Haïti de son capital humain, de son énergie et de sa créativité. Il est essentiel de créer un environnement où les jeunes peuvent envisager un avenir prometteur au sein de leur propre pays.

> Il y a un manque de services sociaux de base, d’accompagnement et d’orientation professionnels, le vivre ensemble…

Le manque de services sociaux de base, d’accompagnement, et d’orientation professionnels aggrave la vulnérabilité de la jeunesse. Le vivre ensemble, un pilier de la société, est compromis lorsque la jeunesse est laissée sans ressources ni soutien. Nous devons investir dans ces services essentiels pour restaurer l’espoir et la confiance chez les jeunes haïtiens.

> Que faire dans ce labyrinthe infernal?

La question qui nous hante est la suivante : que faire pour sortir de ce labyrinthe infernal et offrir à la jeunesse haïtienne un avenir meilleur? Il est impératif de renforcer l’application de la loi pour lutter contre les bandits armés, de sensibiliser à la violence en ligne, de mettre en place des programmes d’accompagnement et d’orientation professionnels, et de fournir des services sociaux de base. Seul un effort collectif, tant au niveau national qu’international, peut aider à redonner espoir à la jeunesse haïtienne et à la guider vers un avenir plus sûr et plus prometteur.

Me. Wadson ALIX,

Rédacteur en Chef

Areanews Media

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button