Insécurité en Haïti

La structure FANM exhorte l’administration Biden à suspendre les déportations vers Haïti

Publier le : 05 Octobre 2023 à 08:44

La Family Action Network Movement (FANM) a appelé l’administration Biden à suspendre les déportations de ressortissants haïtiens vers Haïti, qui traverse actuellement l’une des périodes les plus sombres de son histoire, et chaque vol de déportation d’Ice Air, comme celui du 28 septembre 2023, transporte des âmes désespérées vers une réalité cauchemardesque.

Au cours des 18 derniers mois, pas moins de 287 vols ont été affrétés, déportant cruellement plus de 27 167 Haïtiens vers un pays en pleine tourmente. Parmi ces déportés, les femmes et les enfants représentent 55%, un chiffre alarmant qui souligne la vulnérabilité croissante des plus innocents, les enfants représentant 20%.

FANM demande instamment à l’administration Biden-Harris de mettre fin à cette déportation inhumaine et illégale de familles haïtiennes, et de reconnaître la nécessité impérieuse de leur accorder une libération conditionnelle pour des raisons humanitaires. Il est essentiel de respecter le droit fondamental de tous les réfugiés à une procédure régulière. Alors que les souffrances en Haïti atteignent des niveaux alarmants, l’humanité de cette nation est mise à l’épreuve, et l’histoire jugera les actions entreprises en réponse à cet appel à la compassion.

Les conditions en Haïti se détériorent à un rythme alarmant, poussant des milliers de personnes à fuir à la recherche d’un refuge. Les facteurs documentés dans le pays sont les principaux déclencheurs de ces départs forcés, notamment la terreur des gangs, les viols, l’insécurité rampante, les troubles politiques, les meurtres commandités par l’État, les catastrophes naturelles dévastatrices et la militarisation de l’accès aux biens de première nécessité.

Areanews Media

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button