A La Une

“L’appel à l’intervention américaine en Haïti : Une menace pour notre souveraineté”

Publié: le mer. 3 avril 2024 à 10h 33 am

Dans un récent article du Washington Post, l’ancien ambassadeur américain en Haïti, James B. Foley, a émis une proposition controversée : “Les États-Unis doivent intervenir en Haïti.” Cette intervention, selon lui, devrait être militaire afin de faciliter la transition politique dans le pays. Cependant, derrière cette suggestion se cachent des risques significatifs pour notre souveraineté nationale et notre stabilité sociale.

Foley avance que la culture politique haïtienne est dépourvue de confiance, de volonté et de compromis nécessaires pour une transition pacifique. Pourtant, une intervention militaire américaine ne ferait qu’accentuer les tensions et miner la légitimité du processus de transition. Au lieu de renforcer la stabilité, une telle action risquerait d’aggraver nos divisions et de semer la méfiance parmi notre peuple.

De plus, l’idée d’une intervention étrangère pour “faciliter la transition politique” soulève des inquiétudes majeures quant à notre souveraineté nationale. En tant que nation indépendante, Haïti devrait pouvoir déterminer son avenir politique sans ingérence étrangère. Une intervention militaire américaine représenterait une violation flagrante de cette souveraineté et pourrait compromettre notre autonomie nationale.

Enfin, la proposition de Foley ignore les leçons du passé. Les interventions étrangères en Haïti n’ont pas toujours apporté des résultats positifs. Au contraire, elles ont souvent laissé derrière elles un héritage de désordre et d’instabilité. Il est crucial que toute action entreprise pour soutenir notre transition politique soit guidée par des principes éclairés et respectueux de nos valeurs morales et sociales nationales.

En conclusion, l’appel à une intervention militaire américaine en Haïti représente une menace sérieuse pour notre souveraineté et notre stabilité. Si un déploiement doit avoir lieu, il doit être effectué de manière éclairée et respectueuse de nos valeurs morales et sociales nationales. Notre avenir politique devrait être déterminé par le peuple haïtien lui-même, sans ingérence démesurée étrangère.

Me. Wadson ALIX

Rédacteur en chef

Areanews Média

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button