Carrefour-feuilles

Lascahobas, terre de refuge pour des centaines de rescapés de Carrefour-Feuilles

Publier le : 29 août 2023 à 07:41

Dans le département du Centre, à Lascahobas plus particulièrement, des dizaines de rescapés sont venus prendre refuge sur les terrains privés d’un prêtre vodou préférant garder l’anonymat. Quelques jours seulement après l’attaque des sanguinaires de Ti Lapli à Carrefour-feuilles, sont venus investir ses lieux.

Alors que la Police Nationale d’Haïti (PNH) tente de reprendre le quartier de Carrefour-Feuilles sous l’emprise du gang de Gran Ravin, au sud de Port-au-Prince, le nombre de victimes déplacées augmentent considérablement dans d’autres parties du territoire. Plusieurs groupes de personnes, en plus de ceux qui se sont réfugiés dans des abris provisoires dans la capitale, préfèrent se rendre à la campagne, dans des coins reculés.

En effet, pour fuir la terreur des gangs dans le département de l’Ouest, entre autres, des milliers de personnes arpentent les artères de Port-au-Prince, jusqu’à atterrir dans des provinces. En quête de paix, elles espèrent préserver leur vie loin des zones occupées par les gangs.

Toutefois, depuis le déplacement des milliers de sans-abri causés par les gangs armés aucune alternative n’a été envisagée par l’Etat haïtien pour pallier à la situation. Au lieu cela, certains d’entre eux ont été chassés par la police à coup de gaz lacrymogène, d’autres ont même été bastonnés parce qu’ils occupaient des espaces publiques ou privées en guise d’abris provisoires, ou tout simplement parce qu’ils manifestaient contre la passivité du pouvoir en place face au banditisme urbain.

Areanews Media

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button