Liberté de la presse

Le journaliste Pierre Daniel Lamartinière à nouveau bastonné par des agents de la PNH

Publier le : 21 juillet 2023 à 10:05

Lors d’une manifestation pour dénoncer la mauvaise gouvernance du Premier ministre haïtien Ariel Henry, le journaliste de Vant Bèf Info Pierre Daniel Lamartinière a été victime de brutalité policière ce jeudi 20 juillet 2023.

Alors qu’il s’exerçait dignement pour le compte de Vant Bèf Info, le travailleur de la presse a été pris pour cible par des policiers hier jeudi. Le 20 janvier 2021, six journalistes ont été malmenés par des agents de la PNH lors d’une manifestation anti-gouvernementale, dont le journaliste Pierre Daniel Lamartinière qui avait reçu une balle en caoutchouc en plein œil. Une blessure qui lui a laissé des difficultés visuelles jusqu’à ce jour.

Et malheureusement, dans la journée du 20 juillet 2023, lors d’une manifestation anti-gouvermentale, Lamartinière a encore été sévèrement battu par des agents de la PNH, à Delmas 60.

Selon un journaliste témoin de l’incident, malgré qu’il s’était clairement identifié, Lamartinière a été brutalement agressé par les policiers ce, à l’aide d’une radio de communication, d’une matraque et d’autres armes létales.

La direction de Vant Bèf Info, suite à un article publié quelques heures après l’incident, a dénoncé l’acte et a appelé les autorités compétentes à mener une enquête approfondie et impartiale sur l’incident afin d’identifier et de traduire en justice les responsables de cette agression brutale. “Il est impératif de mettre fin à l’impunité et de garantir la sécurité des journalistes dans l’exercice de leurs fonctions. Nous nous réservons le droit de porter plainte contre les auteurs de tels actes”.– Vant bèf Info.

Areanews Media

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button