Kidnapping

Le Rectorat de l’UEH exhorte la libération sans condition du professeur Wilfride Azarre

Publier le: 07 fév. 2023 à 09:54

Dans une note de solidarité, le Rectorat de l’Université d’État d’Haïti (RUEH) a condamné le cas d’enlèvement de trois personnalités de l’institution et en a profité également pour exiger la libération sans condition de ces derniers.

En date du lundi 6 janvier de l’année en cours, des hommes armés opérant à Canaan, entrée Nord de Port-au-Prince, ont kidnappé trois personnes issues de l’Université d’État d’Haïti dont le Dr Wilfrid Azarre, Recteur de l’Université Publique du Bas-Artibonite, une fille de la victime, ainsi qu’un employé de l’administration de l’UPBAS.

Révolté par cet acte, le Rectorat de l’Université d’État d’Haïti a manifesté son ras-le-bol en demandant aux ravisseurs la libération immédiate et sans condition des trois otages. En plus, le Rectorat en a profité pour apporter sa solidarité aux familles et proches des victimes, à toute la communauté du Réseau des Universités Publiques Régionales, particulièrement à celle de l’Université Publique du Bas-Artibonite, à Saint-Marc.

D’un autre côté, les responsables de l’Université d’État d’Haïti disent exprimer une fois de plus, leur indignation face à cette situation innommable, et en appelle aux autorités compétentes, aux forces vives de la nation, pour qu’elles se rendent compte de l’urgence d’agir et d’arrêter cette descente aux enfers de la société tout entière.

Malgré les efforts des autorités policières et judiciaires pour combattre les gangs armés en Haïti, les caïds continuent à semer la pagaille dans ce pays. Même les forces de l’ordre sont victimes des attaques des hommes armés. En effet, au cours du mois de janvier 2023, au moins 15 policiers ont été tués par ces derniers.

Stevinsonne JEUNE
Areanews Media

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button