Diplomatie

Les diplomates haïtiens appelés à déclarer leurs avoirs sous peine de poursuites judiciaires

Publier le : 25 septembre 2023 à 10:14

La Chancellerie haïtienne est au cœur des débats, et fait l’objet d’une enquête de l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC) car la grande majorité des consuls généraux et des représentants permanents n’ont pas encore fait leur déclaration de patrimoine, une obligation légale.

L’ULCC a envoyé des convocations à ces diplomates, les avertissant de poursuites judiciaires s’ils ne se conforment pas à cette obligation.

Selon les informations du ministère des Affaires Étrangères (MAE), les diplomates ont reçu un avertissement clair de se conformer à la loi en déclarant leurs avoirs, sous peine de poursuites judiciaires. Cette mesure vise à renforcer la transparence et à lutter contre la corruption au sein du corps diplomatique haïtien.

L’ULCC, en collaboration avec le Ministère des Affaires Étrangères, a également annoncé son intention de transmettre à la justice les dossiers des diplomates révoqués qui n’ont pas respecté cette obligation légale. Cette décision marque une étape importante dans la lutte contre l’impunité, puisqu’elle permettra d’engager l’action publique contre les diplomates concernés.

L’obligation de déclaration de patrimoine vise à prévenir les conflits d’intérêts et à garantir l’intégrité des diplomates dans l’exercice de leurs fonctions. Le non-respect de cette obligation expose non seulement les diplomates à des sanctions légales, mais met également en péril la réputation de la diplomatie haïtienne.

Areanews Media

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button