États-UnisSanctions

Les États-Unis frappent de nouvelles sanctions contre les transferts d’armes entre la Corée du Nord et la Russie

Publié : le vendredi 17 mai 2024 à 9h 14 am

Les États-Unis ont dévoilé jeudi de nouvelles sanctions visant deux individus russes et trois entreprises russes pour avoir facilité les transferts d’armes entre la Russie et la Corée du Nord, en particulier des missiles balistiques destinés à être utilisés en Ukraine.

Ces sanctions s’inscrivent dans une série de mesures prises par le Trésor et les départements d’État pour perturber et condamner les échanges d’armes entre les deux nations, selon un communiqué du Département du Trésor.

“Cette action reflète notre engagement à perturber la coopération militaire croissante entre la Corée du Nord et la Russie”, a déclaré Brian Nelson, sous-secrétaire au Trésor chargé du terrorisme et du renseignement financier. “Les États-Unis continueront à prendre des mesures pour tenir pour responsables ceux qui cherchent à faciliter l’envoi d’armes et d’autres matériels de guerre par la Russie.”

Le communiqué souligne que la coopération militaire entre la Russie et la Corée du Nord s’est intensifiée au cours de la dernière année, avec Pyongyang fournissant des missiles balistiques et des munitions à la Russie en échange d’une assistance militaire.

Ces nouvelles sanctions interviennent alors que les présidents russe Vladimir Poutine et chinois Xi Jinping ont convenu jeudi de renforcer leur “partenariat stratégique”, tout en critiquant les États-Unis, notamment pour leur politique envers la Corée du Nord.

Les États-Unis ont également annoncé qu’ils recherchaient des informations sur trois travailleurs nord-coréens liés au Département de l’industrie des munitions du pays communiste, ainsi que sur un complice américain impliqué dans un projet visant à sécuriser le travail informatique illicite avec des entreprises et des agences gouvernementales américaines.

Matthew Miller, porte-parole du Département d’État américain, a déclaré que la Russie avait déjà utilisé plus de 40 missiles balistiques fabriqués en Corée du Nord contre l’Ukraine, en violation des résolutions des Nations Unies. Il a qualifié la coopération accrue entre la Corée du Nord et la Russie de “menace majeure pour la sécurité mondiale et le régime international de non-prolifération”, appelant d’autres pays à se joindre aux efforts pour contrer cette menace.

Les individus et les entreprises visés par les sanctions auraient tenté d’éviter les sanctions en utilisant des sociétés écrans pour déplacer du matériel militaire soutenant la guerre russe en Ukraine. Les sanctions gèlent tous les avoirs américains des personnes désignées.

Ces actions font suite à des sanctions similaires prises l’an dernier contre un ressortissant slovaque déjà sanctionné, Ashot Mkrtychev. Selon le communiqué, Rafael Anatolyevich Gazarian aurait probablement agi comme intermédiaire entre le gouvernement russe et Mkrtychev.

L’ambassade de Russie à Washington n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaires, et les entreprises et les individus concernés n’ont pas pu être joints dans l’immédiat.

Source : Reuters

M. Salvatore ALBERTBAZILE

Correspondant Intercontinental

Areanews Média

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button