Crise en Haïti

Les syndicats des transports haïtiens menacent de reprendre la grève face à la hausse du carburant

Publier le : 09 août 2023 à 11:50

Le responsable du Front Unifié des Transporteurs Haïtiens (FUTRAH), Montès Joseph, annonce que les syndicats des transports publics envisagent de fixer une nouvelle date pour leur mouvement de grève, mais cette fois-ci avec une revendication précise : une réduction significative des prix du carburant.

Alors que le pays se remet à peine des perturbations causées par les récentes grèves dans les transports publics, un nouvel angle s’ouvre sur la situation. La clé de cette revendication réside dans le lien entre le prix des carburants et le marché mondial du pétrole. Montès Joseph fait valoir que le gouvernement devrait s’aligner sur la baisse du prix international du baril de pétrole.

Le décret-loi du 9 mars 1995, qui régit la fixation des prix des produits pétroliers, deviendrait ainsi le fondement de leur revendication. Cette approche est intrigante, car elle montre que les syndicats tentent de lier leur revendication à des facteurs économiques externes, ce qui pourrait potentiellement donner une nouvelle dimension aux mouvements sociaux en Haïti.

Par ailleurs, Montès Joseph ne mâche pas ses mots lorsqu’il critique le gouvernement pour ne pas avoir honoré ses engagements concernant les subventions ciblées aux carburants. Il affirme que la phase de recensement des porteurs, étape cruciale pour garantir l’efficacité de la subvention, est maintenant terminée. Cela pose la question de l’efficacité des politiques gouvernementales et de la capacité à répondre aux besoins des travailleurs du secteur des transports.

Areanews Media

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button