Internationales

Nancy Pelosi atterri à Tawaïn malgré les menaces de la Chine

Publié le mardi 2 août

La Présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi a atteri à Taïwan ce mardi 2 août 2022, malgré les différentes menaces de la Chine. L’avion du président de la Chambre des représentants des États-Unis a atterri à l’aéroport de Songshan à Taipei vers 22h45 heure locale (15h45 BST) mardi. Elle a été accueillie par le ministre taïwanais des Affaires étrangères, Joseph Wu, et la représentante américaine à Taïwan, Sandra Oudkirk, et devrait rencontrer la présidente, Tsai Ing-wen, mercredi matin.

La Chine, qui considère Taïwan comme son territoire, a mis en garde à plusieurs reprises contre des représailles si Pelosi se rendait, affirmant que son armée “ne resterait jamais les bras croisés”. Peu de temps avant l’arrivée de Pelosi, les médias d’État chinois ont rapporté que les avions de chasse Su-35 de Pékin survolaient le détroit de Taiwan.

Pelosi a tweeté peu de temps après son arrivée que la visite honorait “l’engagement indéfectible des États-Unis à soutenir la démocratie dynamique de Taiwan”.

“La solidarité de l’Amérique avec les 23 millions d’habitants de Taïwan est plus importante aujourd’hui que jamais, alors que le monde est confronté à un choix entre l’autocratie et la démocratie”, a-t-elle déclaré.

“Notre visite est l’une des nombreuses délégations du Congrès à Taiwan – et elle ne contredit en rien la politique américaine de longue date.”

Un article d’opinion de la présidente de la Chambre publié par le Washington Post après son arrivée a déclaré que Pékin avait intensifié les tensions avec Taïwan et que “cette démocratie dynamique et robuste – […] fièrement dirigée par une femme, la présidente Tsai Ing-wen – est menacée”. Son article faisait également référence aux actions de la Chine à Hong Kong, au Tibet et au “génocide” contre les Ouïghours.

AreaNews Média

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button