Météorologie

Ouragan Béryl : Une Tragédie Dévastatrice et une Menace Imminente pour la Jamaïque

Publié : le mercredi 3 juillet 2024 à 7h 03 am

L’ouragan Béryl, le plus précoce de la saison, a déjà causé au moins sept morts et des destructions massives dans le sud-est des Caraïbes. Après avoir semé le chaos au Venezuela, en Grenade et en République dominicaine, Béryl se dirige maintenant vers la Jamaïque et les îles Caïmans.

Béryl, classé temporairement en catégorie 5 avec des vents dépassant les 252 km/h, a été rétrogradé en catégorie 4 mardi après-midi. Cependant, les dégâts sont déjà considérables. Au Venezuela, le bilan est monté à trois morts après deux nouveaux décès. En Grenade, notamment sur l’île de Carriacou, trois autres personnes ont perdu la vie. Le Premier ministre de la Grenade, Dickon Mitchell, a décrit la situation comme un « Armageddon », avec des destructions totales des infrastructures, de l’agriculture et de l’environnement naturel. « Il n’y a littéralement plus aucune végétation sur l’île », a-t-il déploré, soulignant également la destruction complète des mangroves, des bateaux, des marinas, du réseau électrique et du système de communication.

Le Centre américain des ouragans (NHC) a prévenu que des vents dévastateurs, une montée des eaux potentiellement mortelle et des vagues destructrices sont attendus en Jamaïque et dans les îles Caïmans ce mercredi. Les vents soufflent actuellement à 250 km/h. Le directeur du NHC, Michael Brennan, a qualifié l’ouragan de « extrêmement dangereux » malgré un léger affaiblissement de la tempête.

Le Premier ministre jamaïcain, Andrew Holness, a exhorté la population à se préparer en faisant des réserves de nourriture, de piles, de bougies et d’eau. Il a également conseillé de mettre en lieu sûr les documents essentiels. Béryl pourrait frapper la Jamaïque en catégorie 3 ou 4, causant des « dégâts considérables » aux habitations, aux toits, aux arbres et aux lignes électriques.

Outre la Jamaïque, les îles Caïmans sont également en alerte alors que Béryl devrait les frôler ou les survoler dans la nuit de mercredi à jeudi. En République dominicaine, des vagues massives se sont écrasées sur le rivage de la capitale, Saint-Domingue. Béryl est également attendu dans le sud d’Haïti avant d’atteindre, affaibli, la péninsule du Yucatan, au Mexique, jeudi soir.

L’ouragan Béryl, malgré un affaiblissement en catégorie 4, reste une menace sérieuse pour les Caraïbes. Les préparations et les mesures de sécurité sont cruciales pour minimiser les pertes humaines et matérielles.

 

  • Sources: RFI avec AFP 

#OuraganBéryl #Jamaïque #Grenade #Venezuela #RépubliqueDominicaine #Sécurité #Prévention #CatastropheNaturelle #Caraïbes #AreaNewsMédia 

Me. Wadson ALIX 

Rédacteur en chef 

Areanews Média 

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button