InternationalesJustice

“Perquisition chez Diddy : Des agents fédéraux investissent ses propriétés à Los Angeles et à Miami”

Publié: le jeudi 28 mars 2024 à 9h 33 am

Les domiciles de Sean “Diddy” Combs à Los Angeles et à Miami ont été perquisitionnés par des agents fédéraux lundi, dans le cadre d’une enquête en cours, ont déclaré les autorités.

Selon un porte-parole de Homeland Security Investigations, le raid fait partie d’une investigation en cours, menée conjointement par les bureaux de New York, Los Angeles et Miami, ainsi que les autorités locales.

Durant la perquisition à Los Angeles, les fils de Combs ont été détenus à l’extérieur de la maison, conformément aux procédures habituelles, mais ont ensuite été libérés sans inculpation.

Cette opération intervient dans le cadre d’une enquête fédérale sur des allégations de trafic d’êtres humains, menée par le district sud de New York. Cependant, aucune accusation criminelle n’a été déposée pour le moment.

En décembre, une plainte a été déposée contre Combs par une Canadienne affirmant avoir été victime de trafic sexuel et de viol collectif en 2003, alors qu’elle était mineure. Combs a nié vigoureusement ces allégations.

Cette perquisition fait suite à une série d’accusations portées contre le producteur de hip-hop, notamment par son ancienne petite amie, Cassandra “Cassie” Ventura, qui l’a accusé de trafic sexuel et d’agression sexuelle. Le procès de Ventura a été réglé à l’amiable.

Les avocats de Combs ont également nié les accusations portées contre leur client, affirmant qu’il continuerait à se battre pour son innocence.

L’enquête se poursuit, et aucune information supplémentaire n’a été communiquée pour le moment.

Salvatore ALBERTBAZILE

Correspondant Intercontinental

Areanews Média

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button