Guerre

Plus de 1 100 morts recensés dans les combats entre Israël et le Hamas

Publier le : 09 Octobre 2023 à 11:34

Israël a officiellement déclaré la guerre dimanche et a donné son feu vert à des « mesures militaires significatives » pour riposter contre le Hamas suite à l’attaque surprise de samedi. Plus de 1 100 personnes ont été tuées et des milliers ont été blessées des deux côtés.

Le ministre israélien de la Défense a ordonné un « siège complet » de la bande de Gaza suite à une incursion sans précédent en Israël des combattants du Hamas.

L’annonce du ministre de la Défense lundi est intervenue alors que l’armée israélienne parcourait le sud du pays à la recherche de combattants du Hamas et gardait les brèches dans sa barrière frontalière avec des chars tout en pilonnant Gaza depuis les airs.

Un porte-parole a déclaré que l’armée israélienne avait repris le contrôle des communautés frontalières prises par les combattants du Hamas lors de l’attaque. Mais les militants palestiniens ont continué à tirer des barrages de roquettes, déclenchant des sirènes de raid aérien à Jérusalem et à Tel Aviv.

Une équipe d’Associated Press a vu plusieurs voitures remplies de personnes et d’effets personnels partir lundi. « Nous avons essayé de fuir Ait el-Shaab vers Rmeish, mais ils nous ont dit que tout le monde devait rester dans sa zone », a déclaré un homme alors que lui et sa famille tentaient de fuir.

Les bombardements israéliens se sont intensifiés après que quatre militants ont traversé la frontière et se sont affrontés lundi avec les troupes des Forces de défense israéliennes. Plusieurs roquettes avaient été tirées plus tôt près de la frontière libanaise. Un porte-parole du Hezbollah a nié l’implication du groupe militant dans l’opération.

Des survivants israéliens racontent la terreur lors d’un festival de musique, où des militants du Hamas ont tué au moins 260 personnes

Areanews Media

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button