Insécurité en Haïti

Sept pays vont aider à rétablir la sécurité en Haïti

Publié: le mardi 30 avril 2024 à 1h 18 pm

Sept pays ont annoncé qu’ils allaient envoyer des agents de sécurité pour soutenir la police haïtienne dans le cadre de la Mission multinationale de soutien à la sécurité (MSS) en Haïti. Ces pays viennent d’Afrique, des Caraïbes et d’Asie.

Qui participe ?

Voici les sept pays qui vont participer à la mission en Haïti :

– Kenya : Le Kenya a proposé de diriger la mission et est prêt à envoyer des policiers pour aider à rétablir l’ordre en Haïti.

– Bénin et Tchad : Ces pays africains ont de l’expérience dans les déploiements internationaux en tant que casques bleus.

– Bahamas, Jamaïque et Barbade : Ces pays des Caraïbes vont également envoyer des agents.

– Bangladesh : Ce pays asiatique a une longue expérience dans les missions de maintien de la paix.

Objectif de la mission

La MSS ne sera pas une mission de maintien de la paix habituelle. Elle est conçue pour soutenir la Police nationale haïtienne, plutôt que de la remplacer. Son but est d’aider Haïti à retrouver la stabilité dans un contexte de violence et de chaos.

Les défis à relever

La mission a besoin de 2 000 agents de sécurité et d’un budget de 240 millions de dollars par an. Cependant, jusqu’à présent, seuls 18 millions de dollars ont été collectés pour financer la mission. Les Nations Unies appellent les pays membres à contribuer davantage pour combler ce manque de financement.

La situation en Haïti

Haïti traverse actuellement une grave crise de violence, avec des gangs criminels contrôlant une grande partie de la capitale. Des centaines de milliers de personnes sont déplacées à l’intérieur du pays, et plus de 5 millions d’Haïtiens dépendent de l’aide humanitaire.

Le président kenyan William Ruto a réaffirmé l’engagement de son pays à soutenir Haïti et à travailler avec d’autres pays africains et caribéens pour aider à ramener la stabilité dans le pays.

Cette mission internationale a pour objectif d’aider Haïti à sortir de la crise et à retrouver la paix et la stabilité.

Salvatore ALBERTBAZILE

Correspondant Intercontinental

Areanews Média

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button