Banditisme

Terreur à Port-au-Prince : La Bibliothèque Nationale d’Haïti Victime des Gangs Armés

Publié: le jeudi 4 avr 2024 à 10h 02 am

Les gangs armés qui terrorisent la région métropolitaine de Port-au-Prince depuis un mois ont franchi une nouvelle étape dans leur vague de destruction. Ce mercredi 3 avril, c’est la Bibliothèque Nationale d’Haïti qui a été la cible de leur violence impitoyable.

Le directeur général de la bibliothèque, Dangelo Néard, a témoigné de l’horreur de la situation : “On m’a rapporté que les malfrats sont en train d’emporter les meubles de l’institution. Ils ont également saccagé le générateur du bâtiment.” Face à cette menace imminente, il a immédiatement alerté les autorités pour une intervention urgente.

Cette attaque ne menace pas seulement les biens matériels, mais aussi le riche patrimoine culturel et historique d’Haïti. La Bibliothèque Nationale renferme des documents rares, certains remontant à plus de 200 ans, qui représentent une part importante de l’identité nationale. Ces trésors documentaires sont le témoignage vivant de l’histoire et de la culture haïtiennes, et leur perte serait irréparable.

Le risque d’incendie ou de dégradation de ces documents par les bandits est une menace que nous ne pouvons ignorer. Chaque page arrachée ou chaque livre brûlé est une atteinte à l’âme même du peuple haïtien.

Malheureusement, la Bibliothèque Nationale n’est pas un cas isolé. De nombreux autres établissements éducatifs et postes de police ont été la proie des gangs armés, plongeant la capitale haïtienne dans le chaos et la peur.

Il est temps pour la communauté internationale de condamner fermement ces actes de violence et d’apporter un soutien concret pour restaurer la paix et protéger le précieux héritage culturel d’Haïti. La préservation de la Bibliothèque Nationale d’Haïti est un devoir que nous devons tous partager pour assurer un avenir meilleur à ce pays.

Me. Wadson ALIX

Rédacteur en chef

Areanews Média

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button