Internationales

Un ex-premier ministre du Japon assassiné par balles 

Publié le vendredi 8 juillet

L’ex-premier ministre du Japon de 2012 à 2020, blessé par balles ce vendredi, alors qu’il prononçait un discours dans la ville de Nara, Shinzo Abe, a succombé à ses blessures à l’hôpital, selon la chaîne NHK et des sources au sein du parti au pouvoir, rapport RFI. 

Après cette attaque armée ayant coûté la vie à l’ancien Premier ministre, un homme d’une quarantaine d’années a été désarmé et arrêté pour tentative de meurtre, selon la NHK, citant des sources policières. Selon plusieurs médias locaux, le suspect serait un Japonais de 41 ans ayant par le passé appartenu à la Force maritime d’autodéfense japonaise, la marine nippone.

Des images de la NHK ont montré des policiers japonais portant des équipements de protection pénétré vendredi après-midi dans un bâtiment identifié par la chaîne de télévision comme le domicile du suspect.

Le premier ministre japonais Fumio Kishida a dit vendredi ne pas trouver de mots après l’assassinat par balles de son prédécesseur.

Je prie pour que sa vie soit sauvée, mais malgré cela, j’ai appris la nouvelle [de sa mort]. C’est vraiment regrettable. Je ne trouve pas de mots. Je présente mes sincères condoléances et prie pour que son âme repose en paix, a déclaré M. Kishida, très ému, aux journalistes.

AreaNews Media

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button