Protestation

Une succursale de la Unibank partiellement incendiée au Cap-Haïtien

Publier le : mardi 11 octobre 2022, à 7h00AM

Depuis plusieurs semaines des mouvements de protestations sans relâche sont organisés contre le gouvernement de facto de Ariel Henry. Ce, pour exiger le retrait de l’augmentation des prix du carburant et réclamer également le départ du Premier ministre Ariel Henry. Pour une énième fois les banques commerciales ont été prises pour cible. Une succursale de la Unibank a été totalement incendiée dans la ville du Cap-Haïtien.

En colère contre le gouvernement de facto d’Ariel Henry, une manifestation organisée dans la ville du Cap-Haïtien, le lundi 10 octobre 2022, a tourné au vinaigre. Les manifestants ont attaqué une succursale de la Unibank, mais grâce à la vigilance des forces de l’ordre les locaux de ladite institution n’ont pas été totalement incendiés.

Face à la hausse du prix du carburant toujours indisponible dans les pompes à essence, les manifestants n’entendent pas faire marche arrière jusqu’à ce que le gouvernement de facto retourne sur cette décision.

Soulignons que Cap-Haïtien n’est pas l’unique ville où les mouvements de protestations sont organisés à répétition, aux Gonaïves, à Port-au-Prince , aux Cayes et à Petit-Goâve, les mouvements de mobilisation s’organisent au jour le jour contre le gouvernement en place.

Jeff Jean Joseph
AreaNews Média

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button